wordshavepower: (Default)
Ah, tu verras, tu verras, tout recommencera, tu verras, tu verras
L'amour, c'est fait pour ca, tu verras, tu verras
Je ferai plus le con, j'apprendrai ma lecon
Sur le bout de tes doigts, tu verras, tu verras
Tu auras ta maison avec des tuiles bleues
Des croisées d'hortensias, des palmiers pleins les cieux
Des hivers crépitants près du chat angora
Et je m'endormirai, tu verras, tu verras
Le devoir accompli, couché tout contre toi
Avec dans mes greniers, mes caves et mes toits
Tous les reves du monde

Ah, tu verras, tu verras, tout recommencera, tu verras, tu verras
La vie, c'est fait pour ca, tu verras, tu verras
Tu verras mon stylo emplumé de soleil
Neiger sur le papier l'archange du réveil
Je me réveillerai, tu verras, tu verras
Tout rayé de soleil, Ah! le joli forcat
Et j'irai réveiller le bonheur dans ses draps
Je crèverai son sommeil, tu verras, tu verras
Je crèverai le sommier, tu verras, tu verras
En t'inventant l'amour dans le coeur de mes bras
Jusqu'au matin du monde

Ah, tu verras, tu verras, tout recommencera, tu verras, tu verras
Le diable est fait pour ca, tu verras, tu verras
Je ferai le voyou, tu verras, tu verras
Je boirai comme un trou et qui vivra mourra
Tu me ramassera dans tes yeux de rosée
Et je t'insulterai dans du verre brisé
Je serai fou furieux, tu verras, tu verras
Contre toi, contre tous et surtout contre moi
La porte de mon coeur grondera, sautera
Car la poudre et la foudre c'est fait pour que les rats
Envahissent le monde

Ah, tu verras, tu verras, tout recommencera, tu verras, tu verras
Mozart est fait pour ca, tu verras, entendras
Tu verras notre enfant étoilé de sueur
S'endormir gentiment à l'ombre de ses soeurs
Et revenir vers nous sautillant de vigueur
Tu verras, mon amie, dans les eaux de mes bras
Craquer du fin bonheur de se sentir aidé
Tu me verras, chérie, allumé des clartés
Et tu verras tous ceux qu'on croyait décédés
Reprendre souffle et vie dans la chair de ma voix
Jusqu'à la fin du monde

Ah, tu verras, tu verras
wordshavepower: (Default)
I took this walk to ease my mind
To find out what's gnawing at me
Wouldn't think to look at me,
that I've spent a lot of time in education
It all seems so long ago
I'm a thinker, not a talker
I've no-one to talk to, anyway

I can't see the road
for the rain in my eyes
Ahhh ...

I live above the grocer's store,
owned by an Austrian
He often calls me down to eat
And he jokes about his broken English,
tries to be a friend to me...
But for all my years of reading conversation,
I stand without a word to say

I can't see the bridge
for the rain in my eye
Ahhh...

And the world is full of life
Full of folk who don't know me
And they walk in twos or threes or more
While the light that shines above the grocer's store
Investigates my face so rudely
And my essays lying scattered on the floor
Fulfill their needs just by being there
And my hands shake, my head hurts,
my voice sticks inside my throat
I'm invisible and dumb,
And no-one will recall me

And I can't see the water
through the tears in my ey-y-yes

Profile

wordshavepower: (Default)
wordshavepower

January 2013

S M T W T F S
  12345
6789101112
13141516171819
202122 23242526
2728293031  

Syndicate

RSS Atom

Most Popular Tags

Style Credit

Expand Cut Tags

No cut tags
Powered by Dreamwidth Studios